Les Journées de la Francophonie

Le 20 mars de chaque année, depuis 1988, les francophones des cinq continents fêtent la langue française et les valeurs de la Francophonie ; Ils réaffirment leur appartenance à cette grande famille, forte à ce jour de plus de 900 millions de femmes et d’hommes des 88 pays et gouvernements membres.

Ils fêtent leur volonté de vivre ensemble, de construire ensemble leur avenir au-delà de leurs différences et de redonner la dignité à la personne humaine au regard de la devise de la Francophonie : « Egalité, Complémentarité et Solidarité »

La célébration de la Journée Internationale de la Francophonie est aussi l’occasion d’informer et de vulgariser les recommandations et résolutions des instances (Le Sommet de la Francophonie, la Conférence Ministérielle de la Francophonie-CMF et le Conseil Permanent de la Francophonie-CPF).

Ces dernières années, face aux grands défis mondiaux, la Francophonie s’évertue à traiter à la base la racine des principales sources d’insécurité et d’instabilité, freins à l’instauration de la paix véritable et au développement, que sont entre autres: le chômage, les conflits intra et intercommunautaires, les crises et les rébellions répétitives dans certains pays, l’incivisme exacerbé, le banditisme transfrontalier, le terrorisme, la prolifération des armes légères, la montée de l’intégrisme religieux et les migrations clandestines. Les Chefs d’Etats et de gouvernements de la Francophonie ont vu l’impérieuse nécessité de renforcer la cohésion de nos sociétés et de promouvoir les valeurs de paix, de solidarité, de démocratie et les droits de l’Homme, en accord avec la Charte de l’Organisation.

En témoigne l’adoption d’une résolution sur l’éducation à la citoyenneté et aux droits de l’homme lors du Sommet d’Erevan (Arménie) tenu les 11 et 12 octobre 2018.

La Francophonie réitère ainsi son ambition et sa volonté de contribuer à la construction d’un modèle social performant, soucieux de la dignité humaine, du respect de l’environnement et capable de promouvoir les valeurs de solidarité et de coopération pour répondre aux défis posés par l’évolution du monde contemporain en accordant une attention particulière aux jeunes et aux femmes qui sont majoritairement les couches les plus vulnérables.

En Côte d’Ivoire, pour susciter une plus grande conscience nationale de l’importance de ces deux franges de la population dans le processus de développement, les Ministères de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique ainsi que celui de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, etc. s’engagent  à accompagner la formation des jeunes et des femmes inscrits au mérite, au Civisme, à l’entrepreneuriat, à la Citoyenneté et au volontariat. lls se  proposent également à travers des plateformes dédiées, à encadrer les jeunes et les femmes afin d’assurer leur insertion socioprofessionnelle, en vue de leur autonomisation.

C’est dans cette dynamique des actions du gouvernement visant à engager les femmes et les jeunes dans l’exercice effectif d’une citoyenneté active au service du développement durable et de la consolidation de la paix, que la Commission Nationale de la Francophonie (CNF), interface de la Francophonie en Côte d’Ivoire, sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Francophonie, a choisi le thème «Paix, Citoyenneté et Développement : Les Femmes et les Jeunes de Côte d’Ivoire s’engagent !», à l’occasion de  la célébration de la Journée Internationale de la Francophonie.

Ce slogan de l’engagement des femmes et des jeunes est une stratégie de mobilisation accrue à la fois de ces cibles, mais aussi d’invitation de toute la population vivant sur le sol de la Côte d’Ivoire à aller résolument à la réconciliation et à la paix durable, fondements d’un développement humain durable.

Agenga JF2019 

LA CNF EN ACTION