Signature du mémorandum d’entente entre ONU-FEMMES et la CNF-CI

Les Nations Unies et l’Organisation Internationale de la Francophonie se sont illustrées par leur ferme engagement dans la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes. Leurs efforts ont conduit à créer les conditions d’une réforme progressive des relations traditionnelles entre les sexes.

Les conférences de Mexico en 1975, de Copenhague en 1980, de Nairobi en 1985 et de Beijing en 1995 ont servi de base pour la mobilisation de la communauté internationale sur un sujet qui prend de la teneur au fil des décennies. Aussi, l’évolution de la vision pour l’égalité des sexes s’est-elle inscrite de façon permanente dans les priorités de développement.

Par ailleurs, au 17ème Sommet de la Francophonie à Erevan (Arménie), la Stratégie de la Francophonie pour la promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes, des droits et de l’autonomisation des femmes adoptée comprends cinq (5) axes principaux :

- Axe 1 : Promouvoir les droits des femmes et des filles, et lutter contre toutes les formes de discriminations et de violences faites aux femmes et aux filles ;

-Axe 2 : Assurer une éducation et une formation de qualité et libre de discrimination tout au long de la vie, et valoriser la participation des femmes à l’enseignement supérieur et à la recherche ;

-Axe 3 : Favoriser l’autonomisation économique des femmes et des filles dans la perspective d’un développement durable et d’une croissance inclusive ;

-Axe 4 : Promouvoir le « leadership », renforcer l’égal accès et la participation pleine et effective des femmes dans la prise de décision ;

- Axe 5 : Promouvoir et mettre en œuvre l’institutionnalisation de l’égalité entre les femmes et les hommes sur le plan organisationnel ;

Aussi, la Côte d’Ivoire a-t-elle adhéré à la plupart des Conventions internationales et régionales en faveur de la promotion de l’égalité de toutes et de tous. De nombreuses réformes légales ont été opérées au niveau interne, assurant la pleine capacité juridique des populations y compris les femmes, l’égalité de rémunération et de droits dans le cadre du droit du travail.

Malgré tous ces efforts du Gouvernement et de ses partenaires au développement, les questions liées à l’égalité des sexes nécessitent encore un investissement en capital humain, matériel et financier pour une propension plus adaptée au contexte du pays.

Afin de mieux relever les défis liés au genre, l’ONU Femmes a entrepris des échanges avec la Commission Nationale de la Francophonie aux fins de parvenir à un partenariat formel qui contribuera à une meilleure intégration du genre dans toute prise de décision  et dans toute action de développement en Côte d’Ivoire.

C’est dans ce cadre qu’est organisée, le 14 Novembre 2019 à 15H, au bureau ONU Femmes la cérémonie de signature du partenariat entre ONU Femmes et la Commission Nationale de la Francophonie.

Objectifs

L’objectif de cette cérémonie est de procéder à la signature de mémorandum d’accord entre l’ONU Femmes et la commission Nationale de la Francophonie de Côte d’Ivoire.

DATE ET LIEU DE LA CEREMONIE

La cérémonie se tiendra le 14 novembre 2019 au bureau ONU Femmes sis aux Deux-Plateaux 7ème tranche.

PARTICIPANTS

  • La Représentante Résidente de ONU Femmes
  • La Secrétaire Générale de la Commission Nationale de la Francophonie
  • Le Personnel de ONU Femmes

Le Personnel de la CNF

LA CNF EN ACTION